Français English Deutsch Nederlands 

Gravendam 1814

Le 12 Novembre 1813, les premières unités de cosaques fit leurs entrées dans les Pays-Bas annonçant la "Guerre de Libération".

Un gouvernement provisoire fut formé, avec a sa téte le Prince d'Orange. Les troupes françaises dans le pays furent retirées en Belgique, laissant derrière eux quelques garnisons qui devaient faire face a l'avancée des coalisés. Vers la fin de 1813, l'armée française quitta Anvers mais échoua dans sa tentative de s'emparer de Breda, qui fut tenue avec l'aide des premières unités de la nouvelle armée néerlandaise.

De plus en plus de villages et de villes furent libérés et les habitants devaient désormais accueillir des nouveaux invités: des milliers de soldats russes, prussiens, britanniques qui étaient venu pour chasser l'envahisseur français.

Pendant ces temps incertains, il était possible de rencontrer des gens de diverses nationalités aux Pays-Bas: Des voyageurs fortunés, des travailleurs allemands (tels que les "Hannekemaaiers" de Westphalie), des marchants, des gitans, des voleurs, des prostitués, etc. En somme, beaucoup de gens d'horizons différents pouvaient bien se croiser dans les villages et villes du pays tels que Gravendam.

Le petit village néerlandais de Gravendam s'éveille...

...le forgeron est déjà au travail...

...et sa garnison française se réveille.

Aujourd'hui, c'est un jour spéciale...

...les français doivent céder le village aux Alliés...

...un dernier repas pour le marche...

...et les militaires français sont sur le point de partir.

Les francais quittent Gravendam...

...et sont vite remplacés par les soldats du Prince d'Orange.



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mercredi 4 octobre 2017